Contenu

PRÉSENTATION

Krypton est un bouquet de services régional partagé en imagerie médicale. Il permet l'échange et le partage sécurisé d'examens d'imagerie réalisés entre les structures de santé publiques et privées adhérentes. 

 

Sa vocation première est l'amélioration de la prise en charge des patients, via l'accès facilité et sécurisé à leurs antériorités d'imagerie.
 

0Examens référencés depuis 2019

0Structures de santé adhérentes

0Sites de production engagés

Pour qui ?

Texte
  • Producteurs d’images médicales (publics / privés)
  • Les professionnels de santé lecteurs d’examens d’imagerie (médecins généralistes, spécialistes, kinésithérapeutes, sage-femme, etc.)
  • Les patients

Pour quoi ?

Texte

Krypton offre plusieurs services aux professionnels et aux patients :

  • des services d’échange et partage d'examens d'imagerie : le professionnel peut consulter l’ensemble des examens d’imagerie/médecine nucléaire de son patient et accéder à ses antériorités 
  • un service d’historique dosimétrique qui permet de présenter la liste des différents examens concernés pour un même patient 
  • des services propres aux structures productrices d'imagerie et de médecine nucléaire : stockage, archivage, PACS / MACS et post-traitements avancés, DACS (Dosimétrie niveau 2), workflow de téléradiologie
  • un service de recherche (à venir) : collecte et mise à disposition de données anonymisées dans le cadre de protocoles de recherche médicale

Quels avantages ?

Texte
  • Pour les professionnels de santé : un accès aux antériorités régionales du patient sans nécessiter un transfert et stockage des examens dans le système d’information local, dématérialise l’examen (pas de CD/DVD) 
  • Pour le patient : évite la redondance d’examens, facilite l’accès à ses antériorités dans le cadre de sa prise en charge, permet un accès via un portail patient
  • Un service sécurisé qui garantit :
    • un hébergement agréé des données de santé (HDS)
    • des accès aux examens et comptes-rendus limités à la prise en charge
    • une traçabilité complète et exhaustive des accès
    • une bonne identification des patients en s’appuyant sur le serveur régional de rapprochement des identités (SRI) et/ou l’INS